facebook_dark twitter

Budget 2018: adoption du projet de loi à l’Assemblée nationale

A l’issue de plus de 151 heures de débat, le projet de loi de finances pour 2018 a été adopté par les députés en première lecture. Je salue cette adoption à une large majorité (356 voix pour, 175 voix contre, 27 abstentions). Nous sommes parvenus, dans un esprit de co-construction avec le Gouvernement, à introduire dans ce texte diverses mesures phares, qui doivent soutenir nos engagements. Ce budget juste et efficace doit permettre de soutenir les réformes dont la France et ses citoyens ont besoin.

La première partie de ce texte est principalement composée par les 4 réformes fiscales suivantes:

  • – Une réforme de la fiscalité du capitale, qui vise à réorienter l’épargne vers l’économie productive et le financement des entreprises. C’est pourquoi l’ISF est supprimé et l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) est créé. Le prélèvement forfaitaire unique (PFU) à 30% vient également remplacer tous les prélèvements existants sur les intérêts, dividendes et plus-values mobilières.
  • – Une réforme de la taxe d’habitation, qui va conduire à l’exonération de 80% des foyers redevables de cet impôt à l’horizon 2020.
  • – Une bascule des cotisations salariales chômage et maladie sur la Contribution sociale générale (CSG) qui sera augmentée de 1,7 points. L’objectif de cette mesure de solidarité est de revaloriser le pouvoir d’achat des actifs. Elle se traduira par un gain de pouvoir d’achat pour l’ensemble des salariés du privé et pour 75% des indépendants. Deux tiers des retraités seront gagnants nets des réformes proposées par le Gouvernement, soit qu’ils ne soient pas concernés au départ, soit qu’ils bénéficient de l’exonération de la taxe d’habitation.
  • – Une hausse de la fiscalité énergétique et environnementale, afin d’engager la transition énergétique.

Ce budget doit venir soutenir les grandes réformes prévues par le Gouvernement, comme notamment la rénovation profonde de notre politique du logement, ou encore la réforme essentielle de la formation professionnelle initiale et continue.

A voir aussi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Suivez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialitéParamétrer les cookies