facebook_dark twitter

Clôture du Beauvau de la sécurité par Emmanuel Macron

À l’occasion de la clôture du Beauvau de la sécurité, le Président de la République, Emmanuel Macron a rappelé que notre action menée depuis 2017 pour la sécurité nous a permis d’obtenir des résultats significatifs.

Depuis 2017, la majorité présidentielle a:

  • Augmenté de 1,7 Mds€ le budget du ministère de l’Intérieur : 500 M€ supplémentaires en 2022 pour mettre en œuvre les mesures décidées lors du Beauvau de la Sécurité.
  • Recruté 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires.
  • Déjoué 36 attentats.
  • Fait baisser de 25% le nombre de cambriolages.
  • Fait baisser de 20% les vols de véhicules.
  • Démantelé 7837 cartels de drogue démantelés.

 

Aujourd’hui, nous allons plus loin en renforçant la sécurité et les moyens des forces de l’ordre :

  • Une loi de programmation et d’orientation pour la sécurité intérieure (Lopsi) sera proposée au début de l’année 2022 pour penser la police et la gendarmerie de 2030, notamment la modernisation numérique.
  • De nouvelles amendes forfaitaires seront créées pour l’occupation illicite de terrains par des gens du voyage et pour celle des halls d’immeuble.
  •  En 10 ans nous allons doubler la présence des policiers et gendarmes sur la voie publique. Une réforme des horaires des forces de sécurité sera présentée au début de l’année 2022 pour permettre un accroissement de leur présence sur le terrain.
  • Les victimes seront mieux prises en charge avec la généralisation des plaintes en ligne dès 2023.
  • Investissement dans l’humain et la formation (augmentation de 50% de la durée de formation).
  • Mise à niveau des équipements de la police technique et scientifique (nouveaux uniformes en 2022, finalisation des 15 000 caméras piéton restant à déployer).
  • Création d’une réserve opérationnelle de 30 000 réservistes. Celle de la gendarmerie accueillera 20 000 réservistes supplémentaires.

 

Pour améliorer la transparence et  la sanction des fautes qui seraient commises par les forces de l’ordre :

  • En réponse aux critiques visant l’IGPN et l’IGGN, leurs rapports seront rendus publics.
  • Création d’une instance parlementaire de contrôle des forces de l’ordre. Sur le modèle de la délégation parlementaire au renseignement, son but sera de procéder à l’évaluation de l’action des forces de l’ordre.

Actualités

Gauthier balcon, jeune agriculteur, avait 26 ans…

Gauthier Balcon, jeune agriculteur, avait 26 ans… « Gauthier était travailleur, entrepreneur, perfectionniste. Avec ses copains, en août dernier, ils ont…

En savoir plus

Mon soutien aux entreprises !

Le gouvernement a annoncé le 17 janvier un record historique : 1 million d’entreprises ont été crées en France en…

En savoir plus

Les premières visites de communes de l’année ont débutées !

Reprise des visites de communes de notre circonscription dès les premiers jours de l’année 2022! 💪 Rencontre avec Anne Bescond,…

En savoir plus

Hommage aux victimes des attentats du 7 janvier 2015

Yohan Cohen, 23 ans, habitait Sarcelles (Val-d’Oise), était décrit comme un « garçon discret, gentil » par ses proches, aimait inconditionnellement le…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.