facebook_dark twitter

Clôture du Beauvau de la sécurité par Emmanuel Macron

À l’occasion de la clôture du Beauvau de la sécurité, le Président de la République, Emmanuel Macron a rappelé que notre action menée depuis 2017 pour la sécurité nous a permis d’obtenir des résultats significatifs.

Depuis 2017, la majorité présidentielle a:

  • Augmenté de 1,7 Mds€ le budget du ministère de l’Intérieur : 500 M€ supplémentaires en 2022 pour mettre en œuvre les mesures décidées lors du Beauvau de la Sécurité.
  • Recruté 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires.
  • Déjoué 36 attentats.
  • Fait baisser de 25% le nombre de cambriolages.
  • Fait baisser de 20% les vols de véhicules.
  • Démantelé 7837 cartels de drogue démantelés.

 

Aujourd’hui, nous allons plus loin en renforçant la sécurité et les moyens des forces de l’ordre :

  • Une loi de programmation et d’orientation pour la sécurité intérieure (Lopsi) sera proposée au début de l’année 2022 pour penser la police et la gendarmerie de 2030, notamment la modernisation numérique.
  • De nouvelles amendes forfaitaires seront créées pour l’occupation illicite de terrains par des gens du voyage et pour celle des halls d’immeuble.
  •  En 10 ans nous allons doubler la présence des policiers et gendarmes sur la voie publique. Une réforme des horaires des forces de sécurité sera présentée au début de l’année 2022 pour permettre un accroissement de leur présence sur le terrain.
  • Les victimes seront mieux prises en charge avec la généralisation des plaintes en ligne dès 2023.
  • Investissement dans l’humain et la formation (augmentation de 50% de la durée de formation).
  • Mise à niveau des équipements de la police technique et scientifique (nouveaux uniformes en 2022, finalisation des 15 000 caméras piéton restant à déployer).
  • Création d’une réserve opérationnelle de 30 000 réservistes. Celle de la gendarmerie accueillera 20 000 réservistes supplémentaires.

 

Pour améliorer la transparence et  la sanction des fautes qui seraient commises par les forces de l’ordre :

  • En réponse aux critiques visant l’IGPN et l’IGGN, leurs rapports seront rendus publics.
  • Création d’une instance parlementaire de contrôle des forces de l’ordre. Sur le modèle de la délégation parlementaire au renseignement, son but sera de procéder à l’évaluation de l’action des forces de l’ordre.

Actualités

Lancement de la 30ème édition des vieilles charrues !

Les parlementaires Bretons sont venus nombreux pour assister à la trentième édition des Vieilles Charrues à Carhaix! Ma collègue sénatrice…

En savoir plus

Inauguration de la 16ème édition de l’art dans les chapelles !

  🗿Avec l’artiste Kossi Traoré, artiste sculpteur, qui expose à la chapelle de la commune de Plounevezlochrist dans le cadre…

En savoir plus

Nomination au sein de la commission des affaires culturelles et de l’éducation !

  La nouvelle présidente de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation, dont je suis membre, débute sa présidence…

En savoir plus

20 ans de l’hélicoptère du SAMU29 !

Présente pour les 20 ans de l’hélicoptère du SAMU29 à l’hôpital de la Cavale Blanche de Brest en présence de…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous