facebook_dark twitter

Confinement nouvelles règles

En quelques semaines, la  situation sanitaire de notre pays s’est très fortement dégradée. En conséquence de quoi, à partir de vendredi et jusqu’au 1er décembre, la France sera reconfinée, avec des adaptations pour les seuls départements et territoires d’outre-mer.

Comme au printemps :

→ Les déplacements seront limités, avec une attestation, uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, porter assistance à un proche, faire vos courses ou prendre l’air à proximité de votre domicile, accompagner ou récupérer vos enfants à l’école.

→ Les réunions privées en dehors du noyau familial, les rassemblements publics et les déplacements entre régions seront exclus, à l’exception des retours de vacances de la Toussaint, c’est-à-dire jusqu’à dimanche.

→ Les commerces définis comme non essentiels et les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants, seront fermés.

→ Jean Castex a aussi annoncé que le dispositif d’activité partielle en vigueur  sera maintenu et prolongé pour les salariés, aux conditions actuelles. Mercredi prochain, le Conseil des ministres adoptera un nouveau projet de loi de finances rectificative prévoyant une enveloppe de 20 milliards d’euros supplémentaires pour financer ces mesures de soutien et d’accompagnement.

→ Les PME qui connaissent des difficultés pourront bénéficier d’un renforcement des exonérations de charges et nous prolongerons de six mois les prêts garantis par l’Etat. Tous les secteurs faisant l’objet d’une fermeture administrative bénéficieront d’aides pouvant aller jusqu’à 10.000 euros par mois via le fonds de solidarité.

Mais certaines règles évolueront :

→ Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les universités et établissements d’enseignement supérieur assureront à l’inverse des cours en ligne.

→ Le travail pourra continuer. Partout où cela est possible, le télétravail sera généralisé. Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l’être cinq jours sur cinq. Ne pas respecter cette règle est un manquement à l’obligation de protection des salariés qui expose l’employeur à une sanction civile ou pénale. Les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles et le BTP continueront de fonctionner.

→ Les visites en EHPAD et en maisons de retraite seront cette fois autorisées dans le strict respect des règles sanitaires. Je souhaite aussi que les personnes en situation de handicap puissent bénéficier des souplesses dont elles ont besoin.

→ En cette période marquée par la Toussaint, les cimetières demeureront ouverts.

→Les enterrements resteront possibles.

 

Pour lutter contre le Coronavirus, il y a les gestes barrières mais aussi le numérique: Téléchargez l’application #TousAntiCovid. 

Actualités

Visite du site Ecad-iD de Ceva sante animale

Cette semaine, je profite de la suspension des séances à l’Assemblée nationale pour aller à la rencontre des entreprises innovantes…

En savoir plus

Premiers ateliers de travail pour une proposition de loi autour de l’école

En fin d’année 2023, après 9 mois de travail, une quarantaine d’auditions et 9 déplacements dans toute la France, nous…

En savoir plus

Faire vivre les langues bretonnes

Le collectif “Pour que vivent nos langues” a réuni 42 lycéennes et lycéens de Corse, Occitanie, Pays Basque, Alsace et…

En savoir plus

Hommage à ceux qui ont combattu pour notre liberté

À la Forest-Landerneau j’ai rendu un hommage à Frantz-Marcel Boucher, Guy Raoul et André Garrec membres brestois de l’organisation, militants…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous

RGPD *