facebook_dark twitter

Examen du Projet de loi Avenir professionnel en Commission des Affaires Economiques

Ce mercredi 23 mai 2018, la Commission des Affaires Economiques a examiné pour avis le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel. J’ai présenté devant les membres de la commission mon rapport pour avis sur ce texte qui constitue une réponse pragmatique aux bouleversements du marché du travail. Il s’articule autour d’un triptyque qui allie volonté d’investir massivement dans les compétences et la formation professionnelle, de protéger les plus fragiles en garantissant une assurance chômage plus universelle et plus juste et, enfin, de favoriser l’emploi.
L’appréciation générale que je porte sur les articles 7 à 9, 12 et 17 à 19, que j’ai eu à examiner, est extrêmement favorable et fait écho à la satisfaction des acteurs du monde économique que j’ai eu l’occasion d’auditionner. Tous ont affirmé, à quelques réserves près, que le projet de loi allait dans le bon sens et répondait à des demandes depuis longtemps exprimées par les employeurs, les partenaires sociaux et l’ensemble des acteurs de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Ces articles constituent une réponse pragmatique et volontariste aux inquiétudes de nos contemporains face à ces mutations technologiques, organisationnelles et professionnelles dont le héros des Particules élémentaires de Michel Houllebecq se fait le porte-parole, dans un registre désespéré qu’il nous appartient collectivement de refuser : « Je n’ai aucun métier à apprendre [à mon fils], je ne sais même pas ce qu’il pourra faire plus tard ; les règles que j’ai connues ne seront de toute façon plus valables pour lui, il vivra dans un autre univers. ».

C’est précisément pour faire face à cet autre univers qu’il importe d’armer nos concitoyens en leur permettant d’accéder aux compétences dont ils auront besoin demain, tâche immense à laquelle ce projet de loi s’attèle avec audace et réalisme.

A voir aussi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Tous les champs sont obligatoires.

Suivez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialitéParamétrer les cookies