facebook_dark twitter

Finistère: Résultats du plan du relance et perspectives 2021

Le gouvernement a lancé, le 3 septembre, un plan de relance historique de 100 milliards d’euros. Inscrit dans la continuité des mesures de soutien aux entreprises et salariés lancées dès le début de la crise de la Covid-19, ce plan repose sur trois piliers : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Dans le cadre de ce plan de relance, depuis le début de la crise, le Finistère a bénéficié de plus de 500 millions € de crédits de l’État.

Une enveloppe a été ajoutée aux dotations de soutien à l’investissement (Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux et Dotation de Soutien à l’Investissement Local). Cette enveloppe est spécifiquement fléchée sur des projets à dominantes transition écologique, résilience sanitaire et patrimoine.

Notre département a bénéficié d’une enveloppe d’un montant 17 millions €.


La première vague de l’AAP Territoires d’industrie (2,98M€) a permis de financer 4 projets dans le Finistère dont un dans notre circonscription.

Concrètement, MENUISERIES DE L’ATLANTIQUE à Landivisiau (menuiserie, PVC) a bénéficié de 800 000€  pour la création d’un nouveau site industriel destiné à augmenter la productivité ;


LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 

Fin 2020, à 1 240 ménages finistériens ont bénéficié de Maprimerénov pour un montant total de 7,3 millions €.

Près de 18 millions € ont financé la rénovation énergétique de bâtiments publics l’année dernière.

Le bonus écologique a bénéficié à 3 144 particuliers.

Les industriels ont aussi bénéficié d’aides à la transition écologique : Guyot Environnement, dans le cadre d’un appel à projets sur la décarbonation de l’industrie, a bénéficié de 9,8 millions € pour un projet de réseau de chaleur sur le port de Brest qui s’élève à 27,4 millions €.

JEUNESSE


La relance s’incarne aussi par une mobilisation sur l’emploi et notamment celui des jeunes à travers le plan « 1 jeune 1 solution ».

Les entreprises qui à recrutent des jeunes peuvent bénéficier de:

  • une prime de 4 000€ pour tout jeune (de moins de 26 ans) recruté entre août 2020 et janvier 2021 ;
  • une aide de 5 000€ pour le recrutement d’un alternant de moins de 18 ans et de 8 000€ pour les plus de 18 ans.

 

4 120 jeunes en ont déjà bénéficié depuis son lancement, soit 200 par semaine.

Pour celles et ceux qui ont entre 16 et 26 ans et qui sont en situation de grande précarité, la Garantie Jeune a été renforcée. Dans le département, cela concerne 955 jeunes.

L’augmentation de 100€ de l’allocation de rentrée scolaire, pour aider les ménages les plus précaires à faire face aux dépenses exceptionnelles générées par le confinement du printemps, a bénéficié à 33 400 familles finistériennes pour un montant total de 6 millions € .




 

Actualités

Faire vivre les langues bretonnes

Le collectif “Pour que vivent nos langues” a réuni 42 lycéennes et lycéens de Corse, Occitanie, Pays Basque, Alsace et…

En savoir plus

Hommage à ceux qui ont combattu pour notre liberté

À la Forest-Landerneau j’ai rendu un hommage à Frantz-Marcel Boucher, Guy Raoul et André Garrec membres brestois de l’organisation, militants…

En savoir plus

Vote des propositions de loi à l’Assemblée Nationale

Cette semaine à l’Assemblée Nationale j’ai voté : ✅️ la création d’un délit « d’homicide routier » adoptée par l’Assemblée nationale en…

En savoir plus

Petit déjeuner de travail autour de l’ambassadeur du Népal en France

Ce jeudi 31 janvier le groupe d’amitié France-Népal a organisé un petit déjeuner de travail autour de l’ambassadeur du Népal…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous

RGPD *