facebook_dark twitter

Stratégie vaccinale


📆Le jeudi 3 décembre 2020, le gouvernement a détaillé sa stratégie vaccinale contre la Covid -19 lors d’une conférence de presse. Jean Castex et Olivier Véran avaient annoncé que cette campagne de vaccination se déroulerait en trois phases, à partir du 18 janvier 2021. La vaccination a finalement commencé le 27 décembre.

Les modalités du plan de vaccination ont été préconisées par la HAS, qui a réalisé une consultation publique avec plus de 80 associations de patients, de syndicats de médecins et d’établissements de santé. Le projet a donc été coconstruit.Le gouvernement, en se basant sur les recommandations de la HAS, a choisi de commencer par vacciner les plus fragiles pour ensuite passer à la vaccination de masse. Vacciner beaucoup de personnes qui ne sont pas à risque ne sert à rien. Il faudrait des mois pour faire baisser le nombre d’hospitalisations et de décès.

90% des personnes qui sont décédées de la Covid en France ont plus de 65 ans et que les résidents d’EHPAD représentent 1/3 des personnes décédées. La vaccination prioritaire de nos aînés vulnérables est donc logique. Afin d’améliorer la situation sanitaire et de faire repartir économiquement notre pays il faut vacciner prioritairement ces personnes, pour faire baisser rapidement le nombre de décès. Or, ces vaccinations demandent justement beaucoup de temps.  Le vaccin à l’ARN messager a été accueilli avec méfiance par les Français. Aujourd’hui encore, un sondage France Info le Figaro rappelle que seuls 42% des Français veulent se faire vacciner contre la Covid 19. C’est cette méfiance qui a conduit la HAS à recommander une consultation de prévention (réclamée par les syndicats de médecins) et le recueil du consentement des futurs vaccinés.  Pour le Professeur Alain Fischer, sans confiance nous n’arriverons pas à vacciner massivement contre la Covid et à atteindre ainsi le seuil d’immunité collective.

La France est aujourd’hui le seul pays à prendre ces précautions et à s’assurer du consentement éclairé des personnes vaccinées. C’est ce qui explique la lenteur des premières vaccinations. Obtenir le consentement éclairé de personnes vulnérables est complexe. Il est impossible «d’aller vite » dans les EHPAD et unités de soins de longue durée des hôpitaux. La Covid 19 nous aura appris que rien n’est acquis, les incertitudes scientifiques demeurent ce qui explique les précautions prises. L’amélioration de la situation sanitaire et économique de notre pays nous tient tous à cœur, c’est pour cela qu’il faut continuer à respecter les gestes barrières, en attendant que le seuil d’immunité collective soit atteint.

Actualités

Adoption du projet de loi climat et résilience

Ce mardi 4  mai 2021 nous avons adopté, en première lecture le projet de loi portant lutte contre le dérèglement…

En savoir plus

Réouverture des festivals: c’est quand le bonheur?

C’est quand le bonheur ?   La Bretagne est une terre de festivals. Chaque année, l’été est rythmé par ces…

En savoir plus

Structures de l’économie sociale et solidaire : rappel des aides d’urgence accessibles

Les structures de l’ESS sont un atout important pour nos territoires. Elles permettent une réponse immédiate à la crise et…

En savoir plus

Aide à domicile : Une revalorisation salariale historique.

La signature d’un avenant 43, par le gouvernement, à la convention collective des aides à domicile a permis de revaloriser…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.

Réglages des cookies

Ci-dessous, vous pouvez choisir quels types de cookies vous souhaitez accepter sur notre site internet. Cliquer sur le bouton "Enregistrer les réglages" pour appliquer vos préférences.

Cookies de fonctionnement (obligatoire)Ces cookies sont nécessaires et garantissent le bon fonctionnement ainsi que l'optimisation de notre site internet.

Cookies analytiquesCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation de notre site internet afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies sociauxNotre site internet peut utiliser des cookies liés aux réseaux sociaux pour vous montrer du contenu tiers comme YouTube et Facebook. Ces cookies permettent d’interagir depuis notre site internet et de partager les contenus du site, lorsque vous cliquez sur les modules "Partager" de Facebook, par exemple. En désactivant ces cookies, vous ne pourrez plus partager les articles de notre site sur les réseaux sociaux.

Cookies de ciblage publicitaireCes cookies peuvent permettre à notre site internet de vous présenter des publicités plus pertinentes et adaptées à vos centres d’intérêt en fonction de votre navigation sur le web. En désactivant ces cookies, des publicités sans lien avec vos centres d’intérêt supposés vous seront proposées sur notre site.

AutresNotre site internet peut utiliser des cookies tiers provenant d'autres services qui ne sont pas de type analytique, social ou publicitaire.