facebook_dark twitter

Validation du fuseau de moindre impact du Celtic Interconnector sur Cléder

Le sous-préfet de Morlaix a retenu le vendredi 5 juillet la zone d’implantation dite « de moindre impact » pour les ouvrages terrestres et maritimes du projet Celtic Interconnector.

Ce projet permet d’implanter un câble d’alimentation électrique de 575 km de long et de 700 MW de capacité, qui doit être tiré, d’ici 2026, entre l’Irlande et le nord-Finistère.

C’est l’entreprise RTE qui gère ce projet de câble en France.

Ce projet nécessite deux zones à définir pour l’atterrage du projet et pour la zone où sera construite la station de conversion.

Après la première phase de concertation en décembre dernier qui a permis de déterminer l’aire d’étude, depuis, RTE a procédé à des investigations de terrain et une phase de consultation du public.

L’analyse complète et la comparaison entre les différentes possibilités a déterminé au final le site de Kerradenec, au nord-est de Cléder (29), qui a été retenu pour l’atterrage du projet, à savoir le lieu de la côte où les câbles sous-marins sont raccordés aux câbles souterrains.

Pour la station de conversion, c’est la commune de La Martyre (29) qui a été retenue .

Un « fuseau de moindre impact » a également été défini. Il s’agit d’un corridor au sein duquel le tracé précis de la liaison sous-marine et souterraine sera par la suite défini.

Les choix retenus pour l’implantation de la station de conversion, l’arrivée de la liaison sous-marine, et le fuseau de moindre impact permettent de répondre au mieux aux enjeux du territoire et de protection de l’environnement (rivières, zones humides, etc.) ainsi qu’aux enjeux technico-économiques.
Ces préconisations, les avis des participants présentes et les courriers écrits des personnes ou structures absentes (Agence Régionale de Santé de Rennes) ont été enregistrés pendant la réunion afin de condenser l’ensemble du dossier (dossiers de concertation et remontées).
Le sous-préfet de Morlaix va transmettre à la Direction Générale de l’Energie et du Climat du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire le résultat de la réunion plénière du 5 juillet 2019, ainsi que l’ensemble des remarques qui ont été émises par les participants.
La prochaine étape du projet sera consacrée à la définition d’un tracé plus précis, toujours en concertation avec les acteurs locaux et en particulier avec la profession agricole, afin de réaliser une étude d’impact et de préparer les dossiers de demande d’autorisation
Les échéances à venir sont connues : nouvelle réunion publique à Saint-Vougay le 11 septembre prochain, enquête publique au printemps 2021, travaux entre 2021 et 2025 pour espérer une mise en service fin 2025, début 2026.

Actualités

Visite de la commune de Lannilis

J’ai passé la journée du  lundi 16  septembre dernier sur  Lannilis. Plusieurs belles entreprises sont domiciliées sur cette commune comme…

En savoir plus

Visite de la commune de Landéda

Je me suis rendue le 11 septembre dernier à la rencontre de Madame le Maire, Christine Chevalier, des adjoints et…

En savoir plus

Temps d’échange avec les élus de Tréflez

Je me suis rendue lundi 9 septembre dernier sur la commune de Tréflez où j’ai été reçue en mairie par…

En savoir plus

Visite commune de Plounévez-Lochrist

  Je me suis rendue sur la commune de Plounévez-Lochrist le 2 septembre dernier. Après avoir été accueillie par le…

En savoir plus
Toutes les actualités

Suivez-nous

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialitéParamétrer les cookies